L’économie verte comme atout économique

Le ‘Grand Paris’, avec comme priorité l’environnement, se tiendra dès le début de l’année prochaine. Il est sous l’organisation de la CCIR (Chambre de commerce et d’industrie Paris Île-de-France).

À l’heure où la protection de l’environnement est au centre du souci de plusieurs gouvernements, le Parlement est en train de réviser les divers paramètres que la ‘transition énergétique’ devra englober. Pour le public, toutes les informations sur le sujet seront communiquées pendant la prochaine réunion sur les ‘changements climatiques’ qui se tiendra à Paris à partir du 30 novembre au 15 décembre prochain.

Dans le même contexte, la capitale française sera également le sujet du Grand Paris, qui est essentiellement axé sur l’environnement et sa protection pour en faire une source de richesses. Pour ce faire, Michel Valache de la CCIR évoque l’application de plusieurs activités basées sur l’écologie.

Interviendront dans ce nouveau concept divers acteurs en fonction dans les activités de l’environnement comme l’air, les déchets, l’eau, mais également des opérateurs qui traitent des nouvelles technologies écologiques comme le ‘green IT’ et l’informatique écologique comme les ‘smart grids’.

Le Grand Paris se fixera sur trois grands paramètres pour réussir à atteindre son objectif. Le premier consiste au développement économique de tous les acteurs à partir de leur mise en relation entre les acteurs du secteur public, entre les acteurs du secteur privé et entre les deux secteurs. En outre, la contribution des PME est mise en exergue à partir de leur présence sur le marché public.

Ensuite, un second paramètre sera pris en compte par le projet du CCIR. Il s’agit d’une formation qui concernant particulièrement la mise en place d’une adaptation des modes de constructions avec les caractéristiques du Nouveau Monde à créer. Le projet s’établira essentiellement au niveau de l’Itedec, ‘l’école des métiers du bâtiment’.

Enfin, la prospective sera le 3e paramètre de base du projet de la CCI Paris Ile-de-France à partir duquel des ateliers de recherches seront mis en place pour l’élaboration des nouvelles sources d’énergie à utiliser sur le nouveau territoire.

Michel Valache désire mettre en exergue l’atout majeur que représente l’environnement dans le secteur de l’économie d’un territoire. Selon lui, le projet en Ile-de-France a été pensé afin de définir les paramètres de cet atout.

Laisser un commentaire