Le pays du Sud toulousain territoire à énergie positive

Le pays du Sud toulousain fait bien partie des 18 lauréats de Midi Pyrénées, sur les 212 de toute la France, de l’appel à projets sur les territoires à énergie positive. Un titre qu’il doit en partie à sa vice-présidente, Françoise Dedieu-Casties, laquelle l’a incité à se présenter candidat à l’appel.

La vice-présidente du Sud toulousain, experte des énergies renouvelables

Si le pays du Sud toulousain n’a pas hésité à présenter sa candidature à l’appel à projets concernant les territoires à énergie positive publié par la ministre de l’Ecologie et du développement durable, c’est parce qu’il a déjà entrepris jusqu’ici plusieurs travaux, prouvant son réel intérêt pour le sujet. Et parce qu’il a été encouragé par sa vice-présidente, Françoise Dedieu-Casties, elle-même citée comme une experte des énergies renouvelables. En effet, dirigeant un groupe de travail sur l’énergie au sein de l’association des régions de France, elle s’intéresse de près aux réalisations exécutées dans le contexte. C’est grâce à son initiative et son intérêt pour l’habitat et la haute qualité environnementale qu’a par ailleurs été créée la maison de l’artisanat du bâtiment et de l’environnement à Laucagne. La question de la transition énergétique en particulier n’a plus de secret pour l’élue militante, qui se bat particulièrement en outre pour une maitrise de la consommation énergétique et pour la production de l’électricité renouvelable.

Les habitants du Sud toulousain sensibilisés à la rénovation énergétique des bâtiments

Selon la vice-présidente du Sud toulousain, les émissions de gaz à effet de serre seraient notamment causées par les transports et l’habitat. Ainsi, sa lutte pour un environnement d’excellence passe particulièrement par la sensibilisation des habitants à la rénovation énergétique des bâtiments, l’un des objectifs principaux du programme d’actions imposés aux territoires à énergie positive.

 

Plus d’énergies renouvelables dans le pays du Sud toulousain

Autre objectif prioritaire du plan d’action du pays du Sud toulousain pour une France plus verte : produire plus d’énergie renouvelable, au lieu d’en consommer plus. Une démarche qui selon la vice-présidente serait facilitée par l’utilisation des éoliennes, des équipements photovoltaïques ou encore par la méthanisation.

Laisser un commentaire