Prix Goncourt : un « plagiste » récompensé

2010 s’inscrit désormais particulièrement dans ses annales personnelles. Michel Houellebecq, écrivain de La carte et le territoire, édité par Flammarion, remporte cette année-là le Prix Goncourt grâce au même roman. Mais, tout le mérite ne lui reviendrait pas : certaines parties de son livre ne sont autres que des passages copiés mot pour mot sur un site mondialement réputé, en l’occurrence Wikipédia.

Houellebecq remporte le Prix Goncourt avec 7 voix sur 9

Le vote est presque unanime. Avec 7 voix sur 9, Michel Houellebecq remporte en 2010 le Prix Goncourt, pour son roman intitulé La carte et le territoire. Publié cette année-là en édition de poche, ce dernier ne fait l’objet d’aucun débat préalable houleux et décisif durant la tenue du concours. Pourtant, l’écrivain lui-même l’avouera plus tard : certains passages de son roman ont été totalement recopiés sur la plus grande encyclopédie d’Internet. Certes, avant le jour J, son titre avait déjà attiré l’attention : il existait déjà. De plus, dès sa publication, La Carte et le territoire suscitait déjà les critiques au vu de ses textes plagiés. Des passages, des pages entières, prises sur Wikipédia précisément. Mais, durant l’événement célèbre, après 30 minutes de libération seulement, l’écrivain, alors réputé pour son sens critique et son humour mal placé, remporte le fameux prix en un tour.

Les textes copiés-collés par Houellebecq dans La carte et le territoire

La Carte et le territoire, qui a permis à Houllebecq de remporter le Prix Goncourt renferme donc bien des passages entiers, plagiés mot pour mot et extraits de l’encyclopédie universelle en ligne. Parmi ces textes recopiés, l’historique de Beauvais, la biographie de Frédéric Nihous ou encore la description de la mouche domestique publiés par le site célèbre. Mais, informés de ce plagiat, les éditeurs du roman en question (Flammarion), encourageront Houellebecq jusqu’au jour du concours. Afin de décourager les détracteurs, la maison déclarait en ligne que sur son site, Wikipédia elle-même ne faisait aucune allusion aux auteurs des textes plagiés par le romancier gagnant.

Laisser un commentaire