Les campagnes : des territoires désertés

Les cantons qui se trouvent à quelques dizaines de kilomètres de l’agglomération tourangelle essaient de conserver leur autonomie. Se situant à 35 km au nord-ouest de Tours et habitée par 1.674 personnes, Château-la-Vallière dispose d’une gendarmerie, une Poste, un relais Pôle Emploi, des écoles, un collège, un espace numérique, une école de conduite. Vous n’y trouverez pas de lycée, d’agence d’intérim, de guichet CAF ou de point SNCF. Un bus qui passe deux fois par jour dessert les liaisons entre les villages alentours erratiques et se trouve dans la plus proche agglomération. Tours, comme Manthelan ou encore Preuilly-sur-Claise, fait partie de ces territoires périphériques qui ont fait le sujet de discours politiques ces dernières semaines.

Selon l’Insee, l’exode rural a déjà eu lieu, et en ce moment, 5 % de la population est en dehors de l’influence des villes. Toutefois, on essaie juste de fermer les yeux sur les concepts de déserts médicaux, de disparition des services publics, le non-accès aux réseaux numériques.

Le plan campagne succède au plan banlieue

Comme l’a dit le Premier ministre Manuel Valls mi-mars, les espaces ruraux ne sont pas de simples espaces résidentiels ou récréatifs. Ils se conjuguent avec calme, nature ou vastes maisons à prix très modérés, mais peuvent être aussi synonymes d’isolement et d’enclavement.

Suite au plan banlieue que le gouvernement a présenté, il a déroulé 48 mesures concrètes, après deux semaines, pour que les services publics des citoyens puissent être proche de chacun. Le budget pour l’accomplissement est de 1 milliard d’euros. Le Front national l’a beaucoup sollicité et le voici.

Un gynécologue ou un opticien est difficile à trouver pour les habitants du canton de Château-la-Vallière ou du Sud-Lochois. De ce fait, 200 maisons de santé supplémentaires ont été promues par le gouvernement. Les problèmes rencontrés avec les guichets Caf et la CPAM correspondent aux 1.000 maisons de services publics qui seront installées dans les Postes rurales. Quant aux problèmes concernant la desserte depuis Channay-sur-Lathan, des plans de mobilités rurales sont en cours d’étude. Il y aura aussi des actions pour raviver ces territoires en matière d’emploi.

Les campagnes

Le microcosme politico-médiatique a été remué avec l’essai intitulé « La France périphérique, ou comment on a sacrifié les classes populaires » de Christophe Guilluy, un géographe. D’emblée les campagnes sont devenues un grand sujet de discussion.

Cela ne concerne pas nos maisons d’enfance de notre grand-mère ni des maisons secondaires, mais de ces classes moyennes et précaires qui ne sont pas influencées par les grandes villes, certains services publics et médicaux, et les pôles de loisirs. Il a affirmé avec drame que ceux qui y habitent sont abandonnés et aphones. Sa théorie a fait le sujet d’un long débat.

Laisser un commentaire