Une France plus verte grâce aux territoires « à énergie positive »

Une France plus verte, une aspiration partagée par de nombreuses collectivités ou groupements de collectivités. Pour y parvenir, il faut notamment appliquer la transition énergétique. Et ils sont plus de deux centaines à avoir été sélectionnés pour contribuer à la croissance verte, étant alors désignés comme des territoires à énergie positive.

Les engagements des lauréats de l’appel à projets sur les territoires à énergie positive pour la croissance verte

212. Tel est le nombre des collectivités et groupements de collectivité retenus pour l’appel à projets sur les territoires à énergie positive pour la croissance verte. Les résultats sont dévoilés par la ministre de l’écologie elle-même, Ségolène Royale. Ils étaient 528 à s’être porté candidats à l’offre, issus de l’une des 20 000 communes françaises. Un nombre assez important comme la ministre l’a fait remarquer. Un nombre qui, toujours selon cette dernière, témoigne du rôle vital dans la transition énergétique des territoires détenant alors une avance sur les décisions nationales et où les élus volontaires ne manquent pas. Cependant, les entreprises et les citoyens détiendraient un rôle aussi important dans l’énergie positive procurée par les territoires. Les lauréats en outre s’engagent ainsi dans plusieurs actions visant à encourager la croissance verte, tels que la rénovation thermique de logements et bâtiments publics, l’aménagement de plans zéro déchet ou encore l’aménagement de parcs éoliens et solaires, le développement de l’utilisation des véhicules électriques et hybrides au niveau municipal, et une meilleure éducation à l’environnement. Certes, la liste n’est pas exhaustive.

France verte : 500 000 euros pour chaque lauréat de l’appel à projet

Les collectivités et groupements de collectivité lauréats de l’appel à projet sont répartis sur tout le territoire français, y compris les DOM, à savoir La Réunion, la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane. Par ailleurs, c’est une somme de 500 000 euros que chacun d’entre ces gagnants se verra remettre pour financer son projet. Un montant qui devrait particulièrement être consacré à la « déclinaison locale des objectifs nationaux sur la loi de la transition énergétique ».

Laisser un commentaire