Être célibataire en Inde

L’unité dans la société indienne est une proposition délicate qui se traduit par une pression constante croissante à mesure que le temps passe. Être un célibataire en Inde au début des années 20, par exemple, est un jeu de balles différent que d’être célibataire à la fin des années 20 ou au début des années 30. Avec des années d’avancement, la pression croissante et l’examen de la famille immédiate et élargie, et dans bien des cas même des amis bien intentionnés, peuvent vous faire sentir comme si votre identité entière est définie par votre statut de relation.

Les préjugés à l ‘ égard de l ‘ unicité sont également davantage orientés vers les femmes. Les gens de la communauté LGBTQ l’ont encore plus durement parce qu’ils combattent souvent une double bataille d’acceptation. Cela ne veut pas dire que la vie d’un en Inde est complètement exempte de pressions et de jugements, mais la gravité de celui-ci est minuscule en comparaison.

C’est pour cette raison que l’être d’une femme non mariée réussie en Inde ne réduit pas l’attente sociétale d’« hommes politiques s’installant vers le bas». La société indienne, dans son ensemble, traite toujours les rencontres et les relations comme un escalator qui mène finalement à un mariage, et se retirer n’est pas considéré comme une option. Le concept d’être célibataire par choix a même atterri en Inde, et nous sommes toujours loin de cette idée de gagner l’acceptation.

Si les générations plus âgées peuvent encore être fixées sur la notion de mariage et de compagnonnage étant essentielle pour une vie accomplie, le pourcentage d ‘ adultes célibataires en Inde augmente. Câ « » parce que de plus en plus de gens voient les avantages de , particulièrement en contraste dâ Ãatre piégés dans des relations insatisfaisantes ou malheureuses.

L’indépendance et la liberté de vivre votre vie comme vous l’aimez, sans toujours avoir à accueillir une autre personne aime, déteste, attentes et même tantrums, peut être libérateur. C’est probablement pourquoi les millennials en Inde ne se marient pas à la même échelle que les générations avant eux.

L’unité dans la société indienne est une proposition délicate qui se traduit par une pression constante croissante à mesure que le temps passe. Être un célibataire en Inde au début des années 20, par exemple, est un jeu de balles différent que d’être célibataire à la fin des années 20 ou au début des années 30. Avec des années d’avancement, la pression croissante et l’examen de la famille immédiate et élargie, et dans bien des cas même des amis bien intentionnés, peuvent vous faire sentir comme si votre identité entière est définie par votre statut de relation. Les préjugés à l ‘ égard de l ‘ unicité sont également davantage orientés vers les femmes. Les gens de la communauté LGBTQ l’ont encore plus durement parce qu’ils combattent souvent une double bataille d’acceptation. Cela ne veut pas dire que la vie d’un homme non marié en Inde est complètement exempte de pressions et de jugements, mais la gravité de celui-ci est minuscule en comparaison. C’est pour cette raison que l’être d’une femme non mariée réussie en Inde ne réduit pas l’attente sociétale d’« hommes politiques s’installant vers le bas». La société indienne, dans son ensemble, traite toujours les rencontres et les relations comme un escalator qui mène finalement à un mariage, et se retirer n’est pas considéré comme une option. Le concept d’être célibataire par choix a même atterri en Inde, et nous sommes toujours loin de cette idée de gagner l’acceptation. Si les générations plus âgées peuvent encore être fixées sur la notion de mariage et de compagnonnage étant essentielle pour une vie accomplie, le pourcentage d ‘ adultes célibataires en Inde augmente. Cela » parce que de plus en plus de gens voient les avantages d’être célibataires, surtout en contraste avec le fait d’être piégé dans des relations insatisfaites ou malheureuses. L’indépendance et la liberté de vivre votre vie comme vous l’aimez, sans toujours avoir à accueillir une autre personne aime, déteste, attentes et même tantrums, peut être libérateur. C’est probablement pourquoi les millénaires en Inde ne se marient pas à la même échelle que les générations.

Il peut y avoir différents facteurs à jouer pour expliquer pourquoi quelqu’un choisit de rester dans des relations et des mariages toxiques ou malsains. Du manque de stabilité financière aux enfants, du jugement social et ainsi de suite. De plus, être une seule femme en Inde â â ̄ ou même un seul homme à un certain degré â « » peut Ãatre extrêmement innervant, de sorte que beaucoup de gens peuvent rester en pensant au moins ils ont une relation ou un partenaire pour appeler leur propre. L’esprit autour de faire face à un statut unique et à la solitude qui vient avec elle doit changer pour les gens de pouvoir sortir de relations qui ne sont pas bonnes pour eux.

Reclaiming your sex life when you go from being married to an unmarried person in India also proves to be a challenge, especially for women. Dès le début, les femmes sont conditionnées à penser que le sexe n ‘ est pas un besoin naturel, biologique, mais quelque chose qui n ‘ est permis que dans le cadre d ‘ un mariage. Ainsi, beaucoup de femmes luttent pour répondre à leurs besoins sexuels et restent dans le déni de trouver des moyens de répondre à leurs pulsions. Cela peut mener à une vie insensée. De plus, si une femme n’a été qu’avec un partenaire sexuel jamais « a été » qui se trouve être la personne qu’ils ont été mariés à « affronter leurs fantasmes sexuels peut encore se révolter autour de leurs ex, ce qui est malsain, de dire le moins.

Le fait de rester célibataire en Inde peut devenir une expérience extrêmement solitaire, surtout si une personne choisit d’être célibataire après un mariage raté parce que les notions autour du sexe et de l’attraction sont extrêmement problématiques. Il y a une multitude de femmes, qui aujourd’hui ne peuvent accepter leurs pulsions sexuelles en dehors de la compétence du mariage. Donc, le sexe va d’un acte agréable et libérateur à quelque chose dont ils ont peur.

Est-ce correct de ne pas se marier en Inde ? Si cette question a été à votre esprit, soit parce que vous êtes dans le territoire précaire de 40 et célibataire en Inde ou que vous sortez d’un mariage ou d’une relation ratée, il peut aider à regarder les avantages de la monopole. Être célibataire vous donne la liberté de prendre vos propres décisions et de tracer la trajectoire de votre vie. Que ce soit pour les finances, les carrières, l’adoption d’un animal de compagnie, la parentalité, le voyage, le terrain de jeu des opportunités s’ouvre de façon qu’il ne puisse peut-être pas pour une personne dans une relation engagée.

Qu’est-ce que la vie des gens célibataires en Inde ? La réponse à cette question peut être très spécifique à l’âge. Être célibataire dans vos années 20 peut être nettement différent d’être célibataire dans les 30 et encore plus si vous êtes 40 et célibataire en Inde. Comme vous poussez vers certains jalons d’âge, vous ressentez invariablement un sentiment de pression indépendamment de la facilité que vous pourriez être avec votre statut unique. Cette pression vient des gens autour de vous en vous demandant constamment à propos de vos plans de règlement ainsi que de conditionnement inhérent et profond qui nous a amenés à croire que trouver un partenaire et se marier fait partie d’être complet